Chroniquer une compilation Studio One implique de passer par quelques points inévitables : le rôle essentiel et central du label sur la production musicale Jamaïcaine, la qualité des sorties, le nombre considérable d’artistes de renom qui sont passés y graver des classiques par containers entiers. Au milieu de tout ça, Soul Jazz Records qui depuis des années explore, trie et ordonne la masse d’archives, la classant par style, par thématique ou, comme c’est le cas ici, par années. Les 70’s, période faste quelque soit le genre abordé en Jamaïque ou ailleurs, sont ici le sujet. Pourquoi les 70’s spécialement ? Parce qu’après être passé du ska au rocksteady, Coxsone va amorcer et accompagner la mutation de beaucoup de ses artistes vers le reggae et le mysticisme rastafarien avec toujours l’obsession que le One de son Studio ne soit pas une tromperie sur la marchandise. Autrement dit, la période est charnière pour le label. Mais, la seule et vraie question à se poser est : est-ce qu’il s’agit de bonne musique ? La réponse est oui.

 

STUDIO ONE SHOWCASE : THE SOUND OF STUDIO ONE IN THE 70’S (Soul Jazz Records – 2016)

Share This