Il y a plus d’un an déjà une grande voix du reggae disparaissait : Creation « Willie » Stepper. Singer underrated, connu des amateurs de son anglais et de roots vocal yardie, l’homme Creation Stepper rappelle à l’ordre de son falsetto reconnaissable entre mille. Tribute.

Le 17 novembre 2009 disparaissait à Londres le cultural singer Creation "Willie" Stepper. Actif depuis les années 1970, notemment au sein du trio magique The Creation Steppers, Willie Stepper continuait à enregistrer régulièrement avec de nombreux musiciens et producteurs UK.

Reconnu dès ces premiers exercices vocaux, en accompagateur d’un Fred Locks tout-puissant via les 12" Voice of The Poor" et "Homeward Bound", puis sur le LP Love & Only Love en découlant, Creation Stepper est toujours resté dans l’ombre d’Eric Griffiths et du chanteur de Black Star Liners. Connecté au Channel One UK et à Lloyd Coxonne, Willie Stepper s’installe en Angeleterre dans les eighties et continue à enregistrer de temps à autres, chaque tune étant un killer one. Recutant également les classiques rockers et steppers de l’époque Creation Steppers & Locks, le singer se lie à la scène UK Dub en plein boom, enchaînant le boulot pour Jah Tubbys World System, Robert Tribulation (Word Sound & Power) ou plus récemment The Dubateers ou Keety Roots (Black Legacy). Une grosse voix reconnaissable entre mille. Petit tribute via le JAM REC de cette semaine, et le tune (huge!) The Nebuchadnezzar SkaRock, version du 10" JTS de 2004. RIP Willie.

Son : Creation Stepper & The Dread-UK Crew : The Nebuchadnezzar SkaRock [Jah Tubbys 10" – 2004]