Alors qu’on reparle du Wingless Angels de Justin Hinds via les frasques jamaïcaines de Keith Richards, on en profite de notre côté pour prendre les choses à l’envers et zoomer sur l’oublié de l’histoire : Winston « Black Skull » Thomas et le groupe The Skulls. Enorme roots vocal, et son dub. Merci qui?

The Skulls : Black Slavery Days 

Toujours la même époque, crucial time. 1978-1979, rockers era, et autres gros releases dreader than dread. Epoque des Royals, Black Aces, des Prophets de Yabby You (voir nos précédentes rubriques), mais aussi de formations moins connues, n’ayant eu la chance de sortir un album complet, plus tributaires de quelques 12" bien sentis. Ce fut le cas notemment de The Mighty Albijans, African Brothers ou du groupe qui nous interesse cette semaine, The Skulls.

Emmenés par l’homme Winston "Black Skull" Thomas, figure underated du reggae international( ayant collaboré aussi bien par la suite avec The Bad Brains ou The Talking Heads), la formation nous a laissé quelques pièces incroyables, dont le cut de cette semaine, un 7" produit chez Ruby’s qui date lui de 1975, et qui fut recompilé par la suite via le surprennant et conceptuel LP Black Slavery Days (The Sound Of Saint Anns), ou un 10" avec un Original Survivors en face B.

On vous propose d’écouter tout ça, et on vous propose la version en prime, instrumentale part de The Clappers All Stars & T.S.O.S.A, les cuivres signature de Jack Ruby (Burning Spear, seen).

Son : The Skulls : Black Slavery Days

Share This