Cette semaine, retour sur le Rastaman Camp du soulfull singer Freddy Mc Gregor, hymne rasta de 1979, épopée roots, et classique cuivrée faisant suite à la conversion de fois du chanteur. Backing par le Soul Syndicate de Chinna Smith et production Winston « Niney » Holness…Grand.

 

Freddy Mc Gregor – Rastaman Camp
Ayant débuté sa carrière dès l’adolescence aux côtés de Ernest Wilson pour une poigné de 45t, Freddie Mc Gregor a pu osciller entre des lovers tunes et des roots bruts, orienté par son attachement à la Twelve Tribes Of Isreal Organization. Dès le milieu des 1970s, le chanteur claquera pour Studio One des exemples de forward roots: I Man A Rasta, Children Listen To Wise Words, ou le titre mis en avant cette semaine : Rastaman Camp.

D’abord cuté pour Coxsone, la tune a ensuite été restructurée sous l’influence de la section rythmique brontosaure qu’était fin 70s le Soul Syndicate d’Earl Chinna Smith, afin de fédérer les followers de l’époque. Un classic roots, réedité il y a peu par VP, début d’année 2009.

La sleeve originale est celle de chez Observer (voir la sleeve). Celle ici au dessus correspond aux éditions de Jackal et Mercury, puis VP.

Son : Freddy Mcgregor – Rastaman Camp [Mr. Mcgregor Lp – 1979]

Thx to Guillaume.

Share This