Tina se trompait : We need another Hero

Chaque année Converse nous réserve son quota de plus ou moins gros coups. C’est généralement pas hyper intéressant mais cette année via leur compagne « Three Artists, One Song » on retrouve Frank Ocean avec ce qu’il reste des Clash et curieusement Diplo. C’est plus que trois artistes mais trois univers qui se retrouvent improbablement mixés ici. Au final on a une petite cheeserie soul pour claquer des doigts au dinner où même Diplo parvient à rester discret et il y a même des cœurs d’enfants, si jamais vous étiez encore sceptiques. Bon, encore une fois Converse tente de nous en foutre plein la vue mais cette fois-ci c’est un tantinet plus malin.

Quelques mots de Diplo concernant le projet :

« The Clash were always teachers to me, even before I shared a studio with Paul and Mick. Their musical anarchy and constant attitude to disregard rules and forge their own path was inspirational to me. They meant death to genres, music and message above everything. Frank lives by the same creed in being married to his vision and seeing it through at any cost. We had to challenge each other to make something that we hope no one could expect and Converse valued everyone’s artistic freedom to let us shine throughout the past few months to make this thing happen ».