James Ferraro va mettre en musique trois « oeuvres cachées » au MoMA

James Ferr(ART)ro.

On adore James Ferraro pour plusieurs raisons. Déjà parce qu’il a un nom de porn star qui ne s’adapte pas du tout à ses ambitions. Et puis parce que ces ambitions sont impétueuses voire incertaines et qu’on ne sait jamais vraiment où l’on va le retrouver. C’est cette fois-ci au MoMA que l’on croise bonhomme, au sein de l’expo 100% où il va mettre en en musique trois œuvres cachées.

Partant du principe que les sonneries foisonnantes en tous genres, les musiques d’attentes ou d’ascenseurs sont devenus des éléments à part entière de la psychologie de masse et du commerce, 100% tient à mettre en lumière ces moments où le système dysfonctionne, interrompant la communication et le commerce (selon la description qu’en fait le musée).

L’expo se divise en trois parties Saint Prius, Dubai Team Tone et Eco Savage Suite : une compo pour musique d’attente implantée dans le système téléphonique du musée, une autre pour l’ascenseur, et une dernière sous forme de sonneries qui apparaîtra sur le site du musée.

Ferraro décrit son projet ainsi :

Stylistically, 100% sounds fake, ethno-ambiguous, New Age, plastic, and readymade. It’s like a fake indoor rain forest in Dubai’s international airport with the most advanced systems to create sustainable ecologies and habitats; or the empty utopian soundscape of a luxury tract house community.”

 

Intriguant non ?