« Black Light Spiral » : l’album d’Untold est un mindfuck magnifique

« Sans entrave, spontané et absolument brut« , voila comment le boss d’Hemlock qualifie son premier LP. Et il est dans le vrai.

D’ailleurs Jack Dunning aime aussi à dire, très joliment, que ce Black Light Spiral est « parfaitement imparfait« . Une belle image pour décrire de près ce vortex asphyxiant et beau, qui happe l’auditeur en excitant sa curiosité et le maintient captif de bout en bout. Cet un album troublant, apprêtez-vous à entrer (et rentrer) dans un lieu que vous connaissez sans jamais le reconnaître.  Un objet trop grand pour l’esprit humain qui s’écoute ici.