« The High » : Kelela fait grimper d’un cran la tension

Vous ne voyiez en elle qu’une égérie pour la crème de la bass ?

Après une mixtape où dans les crédits nous retrouvions Bok Bok, Kingdom, Girl Unit, Nguzunguzu ou Jam City, il était facile de penser que le boulot lui avait été prémaché et que Kelela n’était qu’un chien de paille pour tenir le micro (bien que très dignement). Et bien, c’était se fourvoyer, Kelela vient de faire paraître un vrai tison à laisser se consumer lentement, produit par Gifted and Blessed. Bien qu’il soit très compétent, le producteur n’est pas encore très réputé pour ses faits d’armes mais avec ce genre de prods noire et dense à couper au couteau, ça pourrait rapidement changer.  Le titre sert à annoncer une tournée américaine et, accessoirement, une carrière toujours sur les bons rails.