« Iller Than Most » : Del The Funky Homosapien offre un LP de bonne année

Alors, le fossile ? Il a de beaux restes ?

Mouarf. C’est avec cet élégant borborygme que nous pourrions qualifier cet album. Del qui regagnait un semblant de vivacité sur le dernier Deltron semble, en solo, avoir le génie créateur en déambulateur. Le flow reste agile et alerte mais la production est hélas anachronique au possible et ressemble souvent au Def Jux d’il y a quinze ans. Un comble lorsque l’on apprend que Del qualifie le projet comme étant « futuristic and fun but still on some Hiphop shit« . Après des années muettes, Del remonte en selle depuis seulement quelques mois, mettons qu’il ait besoin de temps pour se réajuster et on devrait retrouver quelqu’un d’interéssant dans le courant de l’année.