« The Devil Is A Lie » : la rencontre de poids lourds entre Jay Z et Rick Ross tient ses promesses

Certaines affiches sont tellement lourdes que vous vous demandez comment elles peuvent tenir leur promesse. 

Mais Rozay sait vendre son bifteck. Sans qu’on l’ai vu arriver, le premier single – No Games (avec ce refrain incroyable de Future) – de son album à venir Mastermind est tout simplement un des plus gros titres de cette année. Pour continuer dans la même lignée, Ross a convié Jay Z sur ce deuxième single démesurément grandiloquent aux air de duel où Rick Ross a su paradoxalement mettre son ego en veilleuse.

Donc Mastermind est repoussé à 2014 (il a été annoncé en janvier dernier tout de même) mais vu qu’il semble à la mesure du tour de taille de Rick Ross, on commence à comprendre pourquoi.