« For : Nils Frahm encore une fois (magnifiquement) remixé par Max Cooper

On connait tout l’amour que Cooper porte à Frahm, Max précisant systématiquement qu’il a pris une claque monumentale (un traumatisme crânien à ce niveau) lors d’un de ses concerts. Depuis, toutes les deux sorties de Nils, Cooper s’essaye à un remix. L’Irlandais peut remixer comme on change de chemise (il doit être dans les soixante, soixante-dix ?), il n’a jamais bâclé une de ses relectures, celle-ci n’échappe pas à la règle et s’orne de la beauté abattue typique de Cooper.