Label: Juston Records
Sortie : Début 2010
 

Honnêtement, je ne sais comment ni quand j’ai été en possession de Soul Révolte, le premier album du rennais Kenyon. Généralement, un jeune artiste (20 ans, sans passif discographique marqué par un succès national et sans major derrière pour le pousser sur les ondes radio) connaît de grandes difficultés à se promouvoir ; alors, il met en avant ses « faits d’armes » (appartenance avec un crew – Etat Critik Krew (ECK) –, premières parties et collaborations avec des artistes mieux exposés, petites « victoires » à des concours ou clashs plus ou moins notoires, mixtape – K, le cas local (2008) –, etc.), ne serait-ce que pour montrer qu’il se bouge les fesses… et qu’il est apprécié par les rares qui ont pu l’entendre.

 

Et si, pour une fois, on s’intéressait juste au son, sans se préoccuper du packaging ? On découvrirait la Soul Révolte de Kenyon : quatorze titres navigant entre flows hip-hop di-versifiés (« 1000 & 1 Flows », « Bad ») à la scansion sans faille et toasts plus classiques mais sans fausse note, comme l’est d’ailleurs le chant, bien qu’il n’emporte pas vraiment mon suffrage (« Pas le Temps ») ; On découvrirait des textes peut-être entachés de jeunesse (mais ma vocation de « vieux con » fut précoce) mais pourtant fluides et empreints d’un état d’esprit positif, de sincérité (« 1980 ») et, ici ou là, de quelques perles (« Obstacle ») ou de petits moments d’humour (« Interlude Beat Box ») ; On découvrirait des instru. qui, sans nous assommer, tapent la plupart du temps où il faut ; On découvrirait même des featurings avec le Sage Po. Dany Dan (« Respire ») et le reggae man Taïro (« Garde Espoir »), pour ceux qui auraient besoin de se rassurer avec quelques références. Bref, on découvrirait un album sans prétention démesurée mais bien moins paresseux et à certains égards plus sérieux (« Violence Conjugale ») que ceux de nombre d’artistes « bank-ables » et radiodiffusés (ciblés dans « Posez les Larmes »). « Soul Révolte », le titre éponyme de l’album, et « Loin », avec son crew au complet, sont des cartes de visite qui devraient ouvrir des portes à Kenyon. Tel est en tout cas ce que je lui souhaite !

 

Par Arnaud Sorel pour 90bpm.com

 
Tracklist :
[01] Soul Révolte
[02] Posez les Lames
[03] Obstacle
[04] Garde Espoir (feat. Taïro)
[05] Loin (feat. ECK)
[06] Pas le Temps (feat. C.Riches)
[07] 1980
[08] Respire (feat. Dany Dan & Mistair)

[09] Interlude Beat Box
[10] Les Nerfs à Vif
[11] Violence Conjugale

[12] Mille & un Flows

[13] Bosse (feat. Keefaz)

[14] Bad (Version 2010)