Label:indéterminé                                                                                        
Sortie: indéterminée
 
Caricaturalement, il existe trois vitesses dans l’industrie musicale : les « grosses machines » qui, (parfois) à défaut de qualités, bénéficient d’une grande visibilité ; les « indépendants », qui s’escriment à encadrer les projets auxquels ils croient pour leur donner leur chance ; et la masse d’artistes en devenir qui ont pour souci principal de convaincre de leur potentiel. Izbéh, artiste My Major Company dont les douze titres me sont parvenus par je ne sais par quelle voie, semble appartenir à la troisième branche, chose inhabituelle pour une chronique… Pourtant Soul Deluxe, en dépit de son absence de label identifié et de date de sortie précisée, est bel et bien l’exemple typique que la France (même si la parisienne ne chante qu’en anglais) est un vivier de talents ignorés… ou mal mis en lumière.
 
Certes, s’agissant d’un projet encore « neuf », on y perçoit nombre d’influences extérieures (et surtout au travers des productions de Weal) qui devront par la suite s’estomper au profit de la personnalité de cette artiste approchant doucement la trentaine, mais les univers développés sont déjà en harmonie avec ses nuances vocales, tantôt fragiles, tantôt chaleureuses pour nous transmettre la palette d’émotions animées. Ainsi, entre soul classique mais impeccable  Soul de Luxe », « If You Had to »« In my Loneliness », « Stranger wait ») et acid jazz (« Feel me 2 », un brin Brand New Heavies, le jazz-rap vintage de « Moving Forward », les efficaces « Feminine Ideal » aux intonation B52’s en son début de refrain, et « Violation »), s’insèrent des accents tour à tour trip-hop (« Emotional Disease » ou « No Return », teinté Portishead) ou de folkacoustique (« Love Affairs »), avec même une petite pointe nippo-latinisante de bel effet (« El Otro Lado »), qui font de cet opus en devenir une découverte vraiment plaisante. En comparaison des artistes audibles à l’heure actuelle, ce serait justice que la voix d’Izbéh résonne au-delà de la confidence.
 
Chroniqué par Arnaud Sorel pour 90bpm.com
 
Tracklist:
[0
1]Feel me 2(4:42)
[02] In my Loneliness (3:22)
[03] Moving Forward (5:06)
[04] Feminine Ideal (3:57)
[05] Emotional Disease (4:45)
[06]No Return(5:14)
[07] Violation (4:21)
[08] El Otro Lado (3:08)
[09] Soul de Luxe (4:07)
[10] If You Had to (3:59)
[11] Stranger Wait (5:17)
[12]Love Affairs(3:07)