Avec son premier album Lost where I belong, à la texture rétro-soul jazzy tendance chill out voire lounge, Andreya Triana nous plonge dans un univers d’entre-deux : un onirisme à la fois vaporeux et épuré finement produit par Simon Green, alias Bonobo (avec qui elle avait collaboré pour le single « The Keeper » issu de son album « Black sands »), et principalement mis en forme au travers d’une orchestration acoustique de cordes aux vibrations folk et de beats midtempo veloutés et langoureux pour mieux soutenir la chaleur vocale envoûtante de la londonienne, vecteur d’un joli songwriting poético-mélancolique (auquel aurait aussi participé Fink). Et pourtant… la galette tourne, dans une galerie de variations subtiles toutes en retenue (ici, sur « Far Closer » ou « Up In Fire » un brin funky, là, sur « A Town called Obsolete » un saupoudrage électro ou encore ici, sur « Something In The Silence », des échos de bossa nova) qui s’incrustent majestueusement à la teinte soul cohérente du projet, mais sans véritablement parvenir à rendre complice de ses confidences l’auditeur qui, à défaut de se relever la nuit pour l’écouter, le sélectionnera aisément quand Morphée l’aura oublié, peut-être d’ailleurs pour l’invoquer. Finalement, dans cet entre-deux, ce sont donc les défauts de ses qualités que nous lui reprochons : ressentant la beauté émotionnelle du projet ainsi que la sincérité profonde d’une soul (music) forgée dans l’apaisement, nous sommes d’autant plus déçus voire frustrés de ne point bénéficier plus de ce trésor.

 

 

Note à l’intention de ceux qui, du coup, souhaiteraient « gras-piller » un peu plus de sa si suave voix (promis, demain, j’arrête de lire Queneau) : vous pouvez « digger » son projet de 2005 : Freeflo Sessions, ou ses collaborations dont, avec les californiens Flying Lotus (« Tea Leaf Dancers », sur l’EP Reset, 2007), Mr. Scruff (« Hold On », 2008), ou encore Natural Self (dans l’album The Art of Vibration, 2008) et Theo Parrish.


Tracklist:

[01] Draw the Stars (4:00)

[02] Lost Where I Belong (5:14)

[03] A Town called Obsolete (3:06)

[04] Darker than Blue (3:43)

[05] Daydreamers (4:31)

[06] Far Closer (4:44)

[07] Something in the Silence (3:26)

[08] Up in Fire (4:04)

[09] X (4:35)

MySpace d'Andreya Triana
http://www.andreyatriana.com/