Rémy Kolpa Kopoul, alias DJ RKK, avec tout le respect qu’imposent sa carrière (tant comme pionnier de la rubrique "Musique" dans le journal Libération, dès 1975, que comme animateur de soirées aussi « caliente » que ses émissions radio, à l’image de la dernière en date sur Radio Nova) et ses travaux antérieurs : Brasil do futuro et Latino del Futuro (ÓNaïve, 2006 et 2008), a tout du « vieux de la vieille » qui ne s’en laisse pas compter en matière d’efficacité… à cela près que s’agissant de garde, il s’inscrirait plutôt pleinement dans la jeune garde. Nous en attestons par le tracklist d’EleKtropiK #1, une troisième compilation qui annonce déjà sa une suite : même si les vétérans brésiliens de Grupo Batuque (que Gilles Peterson avait aussi sélectionné pour Brazilika IV), feu Ramiro Musotto, l’Argentin installé à Bahia, ou le maître cubain des congas, Tata Güines (sur l’hommage rendu aux rythmes cubains, symboliquement fort, puisque produit par le New-Yorkais Bill Laswell et composé par son complice Jean Touitou) peuvent inspirer quelque traditionalisme musical, ce préjugé se dissoudra sans mal par la cohabitation des expérimentateurs parisiens de tango-dub Gotan Project, du franco-colombien Rocca (de La Cliqua) – pour continuer sur notre territoire – avec son groupe hip-hop cuivré de salsa, des représentants du courant “Bosshanover” (les allemands Mo'Horizons), des Néerlandais Zuco 103 qui rendent ici hommage à la mythique école de samba de Rio, Mangueira, ou encore du remixeur australien Ennio Styles. Pour plus de détails, car la liste serait longue et nous n’avons pas encore touché mot des musiques, le livret du disque (qui, à défaut d’être esthétiquement attractif, est véritablement informatif) saura vous convaincre de la pertinence de ce grand éclectisme.

 

En effet, outre les beats carioca carnavalesques, l’electro Brasil sur ligne de berimbau et guitares de rumba congolaise, le « Cuban beat » porté par des congas et « dubby » (comme le tango), le hip-hop en spirale autour d’un bandonéon, l’électro-bossa remixé à la sauce latin-funk et la samba, respectivement évoqués,vous aurez le loisir d’entendre du sertão sur rythme de còco avec Zé Brown, le précurseur de la cumbia digitale, El Hijo De La Cumbia, remixé aux accents ragga et accordéon, de l’électro-ska mâtiné de drum n’ bass sous la patte de Lua et Lenine, de l’afro-cuban funk, du baile funk posé sur les infra-basses du revenant Fatboy Slim et même, au travers des machines du duo de Recife (Digital Groove), des échos de transe aux confins du hip-hop. [Respiration, suite à cette énumération à la Prévert visant à donner le même tournis que la diversité des rythmes en présence]. Dans le lot, nécessairement, selon la sensibilité de chacun, l’excitation retombera sur quelques titres mais pour mieux repartir sur les suivants. Ainsi, la « Cucaracha » d’ Axel Krygier (de Buenos Aires) entre accordéon gitan et rythme jungle, le tango-élect’rap du petit neveu du poète franco-uruguayen (Jules), Supervielle, et la festive fusion afrobeat du Brésilien DJ Tudo pour un « Nossa Africa » servant à l’énumération de froides statistiques de son pays au sujet de la discrimination raciale restent, pour ma part, des pépites à ranger aux côtés du rap cuivré du (sao-)paulien précurseur du genre X-Alfonso. Pour peu de programmer ses tracks favoris, la boucle sera inépuisable !


Tracklist:

[01] Batacuda Maneira / Grupo Batuque (Ennio Styles main remix) (7:56)
[02] Nossa Africa / DJ Tudo (6:41)
[03] Castellano / X Alfonso (2:29)
[04] Para bailar / El Hijo de la Cumbia – (Alika y Nueva Alianza remix) (3:20)
[05] Follow me, follow me / Black Alien, Tejo & Speed – (Fatboy Slim remix) (3:38)
[06] Kikiriboom / Mo'Horizons (7 Samurai latin funk remix) (3:47)
[07] Mil milliones / Gotan Project (4:59)
[08] Aqui Llegamos / Tres Coronas feat Rocca (3:56)
[09] Na Mangueira / Zuco 103 (3:37)
[10] M'Bala / Ramiro Musotto (4:20)
[11] Camina con los codos / Palo! (4:30)
[12] Seres Tupy / Lua guest Lenine – (Marcelinho da Lua remix) (3:58)
[13] Cucaracha / Axel Krygier (4:02)
[14] Coco de trava lingua / Zé Brown (2:01)
[15] Miles de pasajeros / Supervielle (4:27)
[16] Cuban beat / Bill Laswell & Jean Touitou (6:56)
[17] Recife dagua / Digital Groove (4:10)