Mes photos | ZE-Z 

Enchaînant les techniques de mix, sans velléité démonstrative mais pour obtenir le plus de fluidité possible, DJ ZE-Z, DJ de Fusijawa (Kanagamwa, Japon), nous propose une compilation d’ambient hip-hop jazz dont le titre est aussi long que son tracklisting (40 titres répartis sur presque 80 minutes). Comme ce nom l’indique, ce mix est estampillé Tokyo Wax Museum, en référence au lieu de culture du troisième étage de la Tour Eiffel nippone, qui semble habituée aux compilations. Celle-ci est réalisée, comme son associé, DJ T-Bone Steak, l’a déjà fait, par DJ ZE-Z : cuts, mix fondus ou plus secs, technique du beat-riddim, back spins, scratchs, la compilation est construite pour passer en boucle sans lasser. Comme la sélection est plutôt pointue, comme le montre les français en liste (DJ Cam, Electric Conversation, Aktivist Group,…) parmi les multiples nationalités unifiées le temps d’un mix. La couleur musicale principale qui se dégage est à l‘image de l’artwork : un brin vieilli mais de cette vieillesse qui attendrit et force le respect : le beat tend à se préposer une teinte break, le voyage s’effectue avec plus ou moins de bpm en Europe, pour s’intéresser à la Méditerranée et de la culture latine qui vous transférera (pratique en ce temps de vols aériens interrompus) vers l’Amérique du sud et les Caraïbes. Véritable anthropologie vue au travers du beatmaking hip-hop, ce tour d’horizon s’effectue sur une note « jazz fusion » lorgnant vers le funk [16] ou la soul, surtout sous la patte de DJ Krush [38], mais toujours avec en arrière-fond une touche ethnique, parfois orientale mais le plus souvent sud-américaine (son sous-titre Cabo da Roca n’est pas trompeur) : le mambo pour un titre éponyme efficace avec Lou Bega [14], les musiques cubaines que Shq [31] marquent comme étape trop courte, la bossa savamment mélangée à une ligne basse et rock d’où on s’attend à voir émerger le fantôme de Jim Morrison pour nous demander d’allumer son feu [32], et même des tonalités tropicales [25] et afro-caribéennes à la suite de l’excellent titre de Kabanjak [20]. « Chocolate » [06], dont j’apprécie le downtempo, s’orientera lui plus vers le Mexique… Et le mix s’achève comme il avait commencé : sur une guitare sèche, qui fera la transition parfaite pour la boucle que la densité du tracklisting rend nécessaire et que l’intelligence du projet, pourtant long, rend aguichante. Car outre ce voyage polyrythmique et instrumental, DJ ZE-Z a combiné aussi une variété de beats qui peuvent même à certains moments envoyés subtilement vers le dub, l’électro (à l’exemple de Aim [19]) ou la house. L’ensemble s’écoute en fond sonore énergisant mais non-énervant, rythmé mais feutré, mélodieux et d’une ouverture d’esprit communicative.

Arnaud Sorel pour 90bpm.com

Tracklisting:

[01] : Milton Nascimento / Tudo o que voce podia ser : Climber / Cafe con piernas
[02] : DJ Cam / The return of the Jedi
[03] : Jonny Alpha / Modern women’s short stories
[04] : Skye / Central line
[05] : Com:plex / In theory
[06] : Electric Conversation, Replife / Cosmos
[07] : Aktivist Group / Oriental style
[08] : DJ Food, Coldcut / Spiral dub
[09] : Abstract Art / Days of future past
[10] : Wicked Lester & Dos Gringos / Chocolate
[11] : Up, Bustle & Out, K.Byrne / An unmarked grave in memory of Butch Cassidy & The Sundance Kid
[12] : Skeewiff / Cruise control
[13] : Treva Whateva / Singalong
[14] : Lou Bega / Mambo – the trumpet –
[15] : Herbie Mann & Tamiko Jones / Come back to me : Moonstarr / Dust
[16] : Up, Bustle & Out / Coffee at Senor Roody’s
[17] : The Menheads / La Politique – quantic remix –
[18] : Andrew J & Kaltenecker / Come on
[19] : Aim / Cold water music – cuts by Rainbow Tech –
[20] : Kabanjak / Clap your hands
[21] : Nanfoulen
[22] : Eight Fron the Egg / El Cortez – cuts by Rainbow Tech –
[23] : Bulljun / El barrio blues
[24] : Igacorsas / Ion de morals
[25] : Nickodemus & Quantic, Tempo / Mi swing es tropical
[26] : A Forrest Mighty Black / Fresh in my mind
[27] : Dizzy Gillespie / Caravan – DJ Smash’s smashing remix –
[28] : Novi Singers / Dancing nuts – original jazz rockers remix –
[29] : The Five Corners Quintet / Lighthouse – DJ Mitsu the beats remix –
[30] : Square One / Criacao – Jimpster’s afro dub –
[31] : Shq / Cuban chant – Ennio styles remix –
[32] : Freddie Cruger / Bossarocker
[33] : DJ Angola / East River Drive
[34] : Bpm, Havana Brazil / Canto de ossanba
[35] : DJ Cam, Cutee B / Birds also sing for anamaria
[36] : Mujaji / Siempre
[37] : Soul N Soda / Tomorrow – Ancient Astronauts remix –
[38] : Monday Michiru, DJ Krush / Hear between the silence
[39] : Chestnut, Malik & Les Bandites / Bereit zu Kontern
[40] : Rainbow Tech / Samba de preto

DJ Z-EZ – Myspace