Après un premier album Bleed, sorti chez Kill The Dj, acclamé par la presse et le public, le duo parisien de cold pop Aswefall nous livre un deuxième opus aux racines puissamment ancrées dans la new (cold) wave des eighties, faisant référence aussi bien à Joy Division, Durruti Column, Fad Gadget, Wire… mais avec un son minimal bien d'aujourd'hui qui n'est pas évoquer l'univers des anglais de The XX.

Si Fun si Dead se dresse contre une certaine vision du monde d'aujourd'hui, gouverné par le divertissement à outrance, cet album n'en reste pas moins dansant sous certains égards, à l'image de Nevermore ou Isolation.

Moins accessible que Bleed, Fun Is Dead possède une aura puissante construite autour de la fragilité et de l'émotion, faisant ressentir cruellement le temps qui passe. Aswefall aura su résister avec panache aux sirènes de l'auto satisfaction pour offrir un deuxième album qui révèle son essence au fil des écoutes répétées. Vital.

Aswefall – Myspace