Le trio suisse Reverse Engineering revient quatre ans après Duck & Cover, avec un deuxième opus Highly Complex Machinery aux ambiances aussi futuristes que par le passé. Sombre et parfois glaciale, la musique de Reverse déroule des rythmiques en forme de rouleau compresseur sur des textures sonores aux fortes senteurs de science-fiction.

Leur nouvel album reprend les choses là où il les avait laissé, cette fois appuyé par les renforts de M. Sayyid (Antipop Consotium et Airborn Audio), Blu Rum 13 et Jasmine (déjà présents sur leur précédent album). Samples, scratchs, nappes synthétiques se voient plonger dans un bain de mélodies en fusion, laissant s'échapper une musique visionnaire aux contours d'anticipation. Puissant et sans concession, le trio continue d'explorer les recoins abrasifs d'un futur déjà si présents. Fortement recommandé.

Reverse Engineering – Myspace