Après deux albums sur l'excellent label Mush Records, c'est sur Big Dada que l'américain Thavius Beck nous offre son nouvel opus Dialogue, concentré d'electro hip hop urbain où les rythmiques fracassées et les samples en tous genres se percutent, créant un magma survolté et hypnotique, sur lequel vient se poser sa voix profonde, tour à tour survoltée et apaisée. 15 titres n'excédant pas pour la plupart, les 3 minutes, donnant l'impression de défiler à la vitesse de la lumière et ainsi ne créant pas d'effet de lassitude. Rugueux et crunchy, l'univers de Thavius Beck dégage une sensation de plongée abysmale dans un futur sombre et enrobé d'une aura apocalyptique. Les beats s'affrontent dans des joutes post atomiques alors que les mélodies glissent sur des Novas aux fluctuations modulaires. A l'image de Anti Pop Consortium, la musique de Thavius Beck puise dans les machines le suc d'une ère en mutation qui voit une nouvelle espèce de cybers musiciens entrainer la musique vers des sphères où la recherche sonore doit autant à une certaine forme d'electro acoustique que de musique à danser. Les genres se voyant chaque jour un plus dynamité de l'intérieur, ouvrant grand les portes de la musique de demain. Très fortement conseillé.

Roland Torres 

Site :  www.myspace.com/thavius 
Sons : 

Share This