C'est de Nouvelle-Zélande que la bande Fat Freddy's Drop débarque avec son mélange de dub à dos rond et de soul pour lovers. Mélangeant les deux écoles de façon presque paradoxale, les membres n'hésitent pas à déployer des harmonies qui ne sont sans rappeler les arrangements langoureux d'un Barry White à des sphères aux résonances plus jamaïcaines. Mielleux à souhait le son de Fat Freddy's Drop agit comme une drogue douce, déployant ses rythmiques langoureuses sur cuivres scintillants, basses au groove sobre mais sacrément efficace, le tout surmonté de vocaux navigant sur les sphères d'une soul R'n'B aux accents hip hop à la Snoop Dog. Traité à la manière d'un big band de jazz sorti des années 40/50, le nouvel opus de Fat Freddy's Drop, Dr. Boondigga & The Big BW, déploie une armada d'arrangements mélodiques qui épatent autant qu'ils peuvent surprendre, de par le parti pris résolument Soul, délaissant quelque peu le dub reggae déployé lors de leur précédent album, faisant ici des apparitions en forme de parenthèse, histoire de rappeler aux fans de la première heure qu'ils n'en ont pas oublié leurs origines mais qu'il est aussi bon d'évoluer et d'aborder de nouvelles sphères. Un album à la hauteur de toutes les espérances.

Roland Torres

www.myspace.com/fatfreddysdropnz
www.fatfreddysdrop.com