Derrière un pseudo faussement provocateur Fukkk Offf, se cache le producteur allemand Biastian Heerhost qui sort son premier album Love Me Hate Me Kiss Me Kill Me, sur le label new-yorkais Coco Machette, faisant suite à une poignée de maxis. Droit dans la lignée de Boys Noize, MTSKR, Vitalic et autres adeptes des sonorités dancefloor qui raclent les oreilles et des beats lourds qui vous pulvérisent le plexus, Fukkk Offf produit une musique qui puise allègrement dans les recettes d'aujourd'hui, avec une jubilation communicative, nous entrainant de plein pieds dans un marécage de sauvagerie sophistiquée issue des premières raves l'oeil rivé sur le dancefloor, et de tek parsemée de touches house. Puissant et sans concession, de par son parti pris aux frontières du putassier (dans le bon sens du terme !), Love Me Hate Me Kiss Me Kill Me, permet aux plus fervents adeptes du dancefloor de se mouvoir en secouant de la tête avec frénésie jusqu'au bout de la nuit.

Décidément les producteurs issus de la scène electro actuelle appliquent à la virgule près le même type de procédés, riffs distordus, kicks rentre dedans et voix chantées aux accents electro garage, pour des albums aux allures de produits de consommation qui s'écoutent avec plaisir et qui pourtant ne resteront pas dans le temps. A consommer addictivement pendant quelques mois avant de passer à autre chose, le tout appuyé par un savoir faire qui en devient addictif. A danser sans modération.

Roland Torres   

Site : www.myspace.com/fukkkofff

Musique : 

Share This