Pour ses débuts, l'allemand Brian Cares place la barre très haut. Déjà de par les featurings présents : Raz Ohara, Justine Electra, Howard Katz et Jack The Rapper. Ensuite de par la qualité de ses productions qui lorgnent du coté d'un electro groove aux influences rock, voir rockabilly de par son swing qui vous prend par le bas des hanches et vous fait bouger du cul avec une décontraction torride. Fingerprints renferme 9 tracks hautement addictifs qui déversent leurs vibrations chaleureuses sur les berges d'un dancefloor transgenre qui voit les guitares acoustiques se la jouer cool sur fond de synthés insidieux toujours à l'affut, prêts à vous sauter dessus pour vous entrainer sur les traces d'une musique qui met les pieds dans ce qu'elle pourrait devenir devenir demain. Brian Cares offre à ses invités de marque, de véritables structures sur mesure, sur lesquelles il n'y a plus qu'à se laisser transporter pour être bon. Son disque puise dans les eighties sans vergogne, faisant penser parfois à du Depeche Mode rencontrant Hot Chip jammant avec un Jon Spencer sous dépendance laptop. Jouissif de bout en bout, Fingerprints prouve une fois encore que l'Electro quelque que soit le chemin qu'elle emprunte a encore de beaux jours devant elle. Très fortement recommandé.

Site : www.myspace.com/briancares

Video :