C'est avec un peu de retard, que je me décide enfin à parler du nouvel album de Cirkus, composé du discret Burt Ford (producteur entre autres de Massive Attack), accompagné de sa femme Neneh Cherry, de leur fille Lolita Moon et du petit ami de cette dernière, Karmill, soit un groupe en forme de collectif familial. Déjà remarqués avec leur premier album Laylow, les voici qu'ils reviennent avec Medicine, objet sonore aux consonances Electro Trip Pop, le tout enrobé d'une touche de Modern Soul. Loin des compromis et des clichés en tous genres, Cirkus développe une musique à l'efficacité instantanée, de par la familiarité des mélodies déployées qui semblent puiser ici et là dans le patrimoine international. Ce qui aurait pu sonner comme un album de plus, révèle toute son audace de par sa production ultra sophistiquée, sous la houlette de Burt Ford et l'adjonction d'éléments tirés de l'expérimentation, jetant les ponts entre mainstream de qualité et versants plus pointus. La force de Cirkus réside dans l'agencement singulier entre machines et instruments organiques, pour un univers moderniste qui connait la musique sur le bout des doigts appuyé par une vision éclairée des ingrédients à injecter pour faire un bon album à l'éclectisme cohérent, en forme de baume pour le corps et l'esprit.

www.myspace.com/cirkus
www.cirkustent.com