Depuis Konono N°1, l'Afrique renoue avec sa tradition de la débrouille et du métissage loin des clichés de la world music. C'est une nouvelle fois de Kinshasa (République Démocratique du Congo) que nous arrive le premier album de Staff Benda Bilili, emmené par quatre guitaristes chanteurs paraplégiques vivant dans la rue et dont la salle de répétition est le zoo de Kinshasa. Installés sur des chaises roulantes customisées aux allures de choppers, le noyau dur composé de quatre musiciens dont l'age moyen oscille autour de la cinquantaine est accompagné d'une section rythmique juvénile et d'un jeune virtuose de la corde unique, instrument élaboré par ses propres soins avec une boite de conserve. Vous l'aurez compris Très Très Fort ne ressemble à pas grand chose de connu, puisant ses racines dans la rumba, le funk, la musique traditionnelle, le blues… imprégnant l'atmosphère d'une floppée de vibrations dansantes au pouvoir hypnotique. Il y a de la transe dans leur façon de faire évoluer leur musique et de nous emmener avec eux dans une Afrique au positivisme bienfaiteur, nous faisant totalement oublier leur handicap avec leur 11 morceaux développant puissance et finesse, mélodies brodées dans de la dentelle et groove entêtant. Une petite merveille ensoleillée à consommer sans modération.

www.myspace.com/staffbendabilili