Caitlin Simpson aka Kinny est une canadienne aux origines entremêlées : jamaïcaines et indiennes enrobées d'un héritage franco-suédois, et dont son premier album solo Idle Forest Of Chit Chat en est le reflet. Sa voix à la puissance fiévreuse habitée d'intonnations jazz soul est au service d'une Northern Soul classieuse qui aime groover sur des tapis de rubis, mélange d'Erykah Badu, Alice Russell ou Nicole Willis. Ce qui fascine dans cet album, c'est la diversité et l'éclectisme des titres, certainement due aux faits que sept producteurs et pas des moindres (Quantic, Nostalgia 77, Hint, TM Juke, entre autres) aient collaboré pour élaborer ces 11 tracks, survolant les terres minimales d'une soul moderniste aux racines folk ensoleillées. Kinny caresse, miaule, déchire, de sa voix aux intonnations élastiques et habitées, captant notre attention par ses modulations enivrantes et son timbre chaleureux. Elle s'inscrit d'emblée dans cette nouvelle scène qui cherche dans le passé ce que le présent ne semble plus offrir qu'occasionnellement: de belles mélodies à reprendre en choeur sans chercher à révolutionner quoi que ce soit; des arrangements au service d'une voix et non le contraire. Les instruments brillent de par leur justesse, offrant à Kinny la possibilité d'exprimer tout son talent. Une belle surprise.

Tracklisting :
 

Idle Forest
Damn
2546 Nice!
Water For Chocolate
Afro Love Forest
Queen Of Boredness
Enough Said
Black Street Lust
Desire
Forgetting To Remember
Petrified dazed