Décidément le label lyonnais Jarring Effects, ne cesse de nous abreuver en musiques aussi jouissives qu'éclectiques, de High Tone en passant par Rzatz via Reverse Enginering ou Karlit et Kabot, c'est au tour de Grosso Gadgetto de nous en mettre plein les oreilles avec un opus à la puissance dévastatrice. Avec Panorama, leur nouvel objet sonore dévastateur, c'est le hip hop qui se voit passé à la moulinette industrialo explosive. Ici pas de répit pour les oreilles, pas de demi mesure, pas de compromis. Seule la radicalité comme maître mot semble inspirer les quatre membres de Grosso Gadgetto, avec au micro le toujours sidérant The Real Fake MC, dont la voix puissante et caverneuse fait des merveilles sous l'explosion de guitares tranchantes, de synthés inquiétants aux pulsions sidérurgiques, de rythmiques aux dérapages incontrôlés. Panorama fait défiler les ambiances étouffantes et anxiogènes jusqu'à leur paroxysme, les machines semblant se déhancher sur un Armageddon proche. La fin du monde coule sur les pores de sillons argentés échappés d'un trou noir à l'expansion dévorante. Album jusqu'au boutiste, Panorama envoie bouler les conventions, dynamitant les sons et les mélodies avec une précision chirurgicale toute guerrière qui n'est pas sans rappeler l'urbanité rageuse de Cannibal Ox versus Nine Inch Nail. Enorme !

www.myspace.com/grossogadgetto