Derrière le drôle de nom de Belleruche, se cache un trio à la virtuosité enivrante, jouant à repousser les frontières d’un certain électro groove nourri de soul, hip hop, blues, nu-jazz, le tout agrémenté d’arrangements électroniques subtils. Belleruche sonne un peu comme le croisement entre Nicole Willis, Sweet Vandals, DJ Vadim et autres Alice Russel, mais les comparaisons s’arrêteront rapidement ici car DJ Modest (platines), Ricky Fabulous (guitare) et Kathrin deBoer (voix) apportent chacun leur passif à l’histoire de Belleruche. Une musique aux sonorités suaves qui jouent à nous caresser les oreilles et à nous entrainer vers des contrées où le blues de Backyard, le groove de Idea Three, la soul aérienne de Anything You Want (not that) ou le merveilleux Like 4 The Hard Way… vous collent à la peau, ouvrant les portes d’un road movie semblant tout droit sortir d’un film de Jim Jarmush, version Stranger Than Paradise. Moins d’un an après Turntable Soul Music, leur deuxième album The Express vient confirmer l’immense talent de ce combo qui allie avec une classe folle l’histoire d’une black music parfaitement digérée, reflet de leur époque : minimale, souple, urbaine, aux influences mixées et maitrisées, le tout appuyé par la voix de velours d’une Kathrin deBoer qui risque d’en faire chavirer plus d’un. Attention, un des grands albums de cette année 2008.

Roland Torres pour 90bpm

 
 
Tracklisting :
 
Anything You Want (not that)
Backyard
Idea Three
Goose Blues
Like 4 The hard Way
Rumble Strip
How Many Times
Scratch My Soul
Late Train
The Duck
You’re Listening To The World’s