C’est suite à un voyage au Japon que l’idée de cette compilation de musique ambient est née sur le label Innervisions, réputé pour ses artistes comme Dixon ou Âme. Alors que l’ambient semble avoir déserté les clubs pour devenir une musique de fond, elle n’en est pas pour autant un genre délaissé par les artistes, bien au contraire ! A l’écoute de la sélection sublime de ce Muting The Noise, véritable plongée dans une séance de relaxation introspective, aux sonorités organiques légères et aux mouvements sibyllins.On se laisse complètement dériver sur des mers de nappes enveloppantes jetant des ponts entre artistes japonais : Tokyo Black Star, Koss et Occident : Henrik Schwarz, Terre Thaemlitz, I:Cube, Âme… et on notera surtout la présence de l’un des pères de ce courant en la personne de Klaus Schulze qui nous offre un somptueux voyage à travers son Invisible Musik, pour 18 minutes de déconnection avec les agressions du quotidien, aux allures d’opéra ambient minimal aux accents baroque. Le tout est accompagné d’un livret de 60 pages tenant de l’objet d’Art.


Roland Torres pour 90bpm  
 
Tracklisting

Mark Pritchard & David Brinkworth – Sentience
Karma – Kon Tiki
Âme – Doldrums
Henrik Schwarz – Arthur
I:Cube – Nuées Ardentes
Tokyo Black Star – Kagura
Stefan Goldmann – Life After Death
Terre Thaemlitz – Get In And Drive
Kammerflimmer Kollektief – That’s How The Light Gets In
Koss – Negai
Klaus Schulze – Invisible Musik