Quel plaisir de retrouver à chaque fois les électro dadaïstico weird disco pop The Chap, formation londonienne à l'univers singulièrement déviant qui ose les mélanges improbables, malaxant les genres pour les faire exploser en un millier de chemins improbables et hautement addictifs.

Avec leur troisième Mega Breakfast, ils enfoncent une nouvelle fois le clou nous entrainant avec eux dans un monde où le r'n'b joue du pelvis pour une danse de Saint Guy givrée, dès leur track d'ouverture They Have A Name. Avec Fun And Interesting on opère un retour dans le temps, vers ces années eighties où la new wave s'habilllait de cordes pour exploser en indie hits fédérateurs. Caution Me sonne post noisy rock et minimal, avec son rythme martial et ses glitchs mutants, sur laquelle une voix à la cadence robotique s'agrippe des deux mains à notre cortex. Carlos Walter Wendy Stanley, sautille sur des synthés cheasy avant de se muter en track punk pop jubilatoire. The Chap n'oublie rien, même pas la ballade soul pour androïdes rêveurs, Surgery, à la basse slappée, aux cocottes guitaristiques discrètes pour un massage aux senteurs exotiques, aux confluents d'une disco suave et classieuse. Sur Ethnic Instrument un groupe de métal déverse ses guitares en retenue sur des vocaux tribaux inquiétants aux accents grindesques. The Health Of Nations est un des tracks électro pop de l'année avec ses glissando de cordes sur laquelle semble planer la voix du crooner Richard Davis, son kick aux mouvements de balancier suave. On ne saura que trop vous conseiller de vous jeter la tête la première dans cet univers de Alice Au Pays Des Merveilles enchanteur.

Roland Torres
 
Playlist :
 
They Have A Name
Ethnic Instrument
The Health of Nations

Tracklist :
They Have a Name
Fun and Interesting
Caution Me
Carlos, Walter, Wendy, Stanley
Surgery
Take it in the face
Ethnic Instrument
Proper Rock
The Health of Nations
Uss Wuss
I Saw Them