Depuis le temps que l’on attendait leur premier effort, Tambour Battant, composé du duo d’amis de lycée, Ben et Nico, répond enfin présent, mais de façon plutôt surprenante. Car si beaucoup les connaissent pour leurs sets drum’n’bass endiablés, c’est avec un opus plus tourné break et electro hip hop qu’ils débarquent, sans pour autant délaissé ce qui a assis leur réputation. The Missing Link convoque la Jamaïque versus London pour des tracks où l’énergie déployée et développée au fil de leurs quatre années à écumer les scènes, continue d’officier et d’offrir cette fraicheur qui caractérise leur musique. Du son pour faire la fête sans se prendre la tête, avec intelligence et spontanéité, résultat de leur volonté de ne pas s’enfermer dans une quelconque scène. Tambour Battant fait pulser les boomers, faisant la part aux featurings : Jamalski, Taiwan, Diess (scratcheur), Mc Youthman, Oscar Burton, Wapi, Abraxas…, invitant l’esprit des free à dépasser le stade de l’underground pour toucher un plus large public. Les rythmiques tressautent sur des basses rondes et puissantes, saupoudrées de bribes ethniques, de flows chantés plus que toastés, d’arrangements subtils qui n’hésitent pas à calmer le jeu avant d’exploser en vol et de nous entrainer avec eux dans une tourmente de pulsions émotionnelles et intrépides. The Missing Link est un concentré de musique en parfaite adéquation avec son époque : jeune, dynamique et à l’ouverture d’esprit enthousiasmante. Fortement recommandé.

Roland Torres pour 90bpm

www.myspace.com/tambourbattant