Derrière Trouble Over Tokyo se cache l’anglais Christopher M. Taylor, dont le deuxième album Pyramides pourrait créer un petit séisme dans les mois à venir. Il y a des raisons à cet engouement non dissimulé pour cet objet lumineux qui mélange avec un brio tout particulier, les cordes, pianos et autres instruments organiques et arrangements électroniques, le tout pour un objet sonore lumineux qui verrait Justin Timberlake croisé le fer avec Thom Yorke (chanteur de Radiohead). Plutôt que de chercher à singer qui que ce soit, Trouble Over Tokyo, nous entraine dans un monde de fragilité gorgé de soul et de pop, aux mélodies mélancoliques renversantes. Sa voix aux limites de l’androgynie nous perd dans un dédale de sensations confuses, sur lesquelles glissent des melodies à fleur de peau. Catalogué par la presse anglaise dans la catégorie Indie Electronica, Pyramides est surtout et avant tout un merveilleux concentré de maturité musicale, un album qui joue à l’équilibriste entre le ciel (dont il semble être tombé) et la terre, entre l’eau et le feu, juxtaposant les éléments avec une finesse angélique. Mais c’est aussi My Anxiety, véritable incursion sur les terres d’un R’N’B renversant qui devrait attiser la convoitise des radios, avec ses beats dansants et ses arrangements aux confluences de la Chine. Un album qui vous prend aux tripes et ne vous lache plus pendant un bon bout de temps. Addictif.

Roland Torres

Playlist :

My Anxiety
The Liar
Pyramids|

Tracklisting :

Start Making Noise
Save Us
The Liar
4,228
Eyes Off Me
Washing Away
My Anxiety
No Handed (Part III)
The Dark Below
Pyramids