Robert Owens, c’est la Voix de la House Music. Celle qui hante les dancefloors de la planète depuis maintenant plus de 20 ans et à qui l’on doit quelques tubes mémorables comme Tears (Frankie Knuckles & Satoshi Tomiie). Mais c’est en 1986 que tout commence vraiment pour Robert Owens, avec Larry Heard et Ron Wilson, il fonde Fingers Inc. et délivre les classiques Can You Feel It?, You’re Mine, It’s Over, hymnes incontournables de la House. Il pose son timbre de velours sur les productions des plus grands noms, n’hésitant pas à collaborer avec des artistes qui ne sont pas forcément affiliés à son genre de prédilection tels que Photek ou Coldcut… marquant au fer rouge chaque titre par sa sensualité naturelle.

Aujourd’hui il revient après un semi retraite, avec Night-Time Stories, véritable excursion sur les terres de la deep house, faisant appel aux plus grands producteurs actuels, Jimpster, Charles Webster, Atjazz, Ian Pooley, Marc Romboy, Kirk Degiogio, etc… qui lui ont confectionné des titres sur mesure, sur lesquels il démontre une nouvelle fois toute la magie de sa voix, comme nulle autre pareille. Un album qui renoue avec le passé sans pour autant sonner oldschool, remettant au gout du jour une musique qui continue de garder toute sa place dans les profondeurs de notre âme et de notre corps, alternant tracks aux confluents de la soul, Never Give Up, et futurs hits pour clubbers, Happy, No Tomorrow, Merging… Un album à l’élégance rare qui renoue avec un genre qui semblait reléguer aux pages de l’histoire et démontre avec une fraicheur intacte que l’on peut continuer à explorer la musique quel qu’elle soit, sans pour autant ne jamais sombrer aux diktats du moment.


Par Roland Torres pour 90bpm
 
Tracks playlistées :
 
I’m Chained
Never Give Up
Merging
 
Tracklisting :
 
Intro
Inside My World
New World
I'm Chained
Only Me
Survive
Now I Know
Never Give Up
Press On
Back To You
Happiness
Happy
Merging
No Tomorrow
Listen
Outro