Formation cultissime et ultra respectée, bâtisseuse de contemporanéité musicale et de radicalisme électronique, Autechre revient avec Quaristice, neuvième album faisant suite à leur Untitled, sorti il y a maintenant 3 ans.

Un album qui suscite déjà bien des polémiques vis à vis des fans puristes du groupe qui semblent quelque peu déroutés par cet opus puisant ses racines dans le dub. Exit les rythmiques fracassées de leur travaux précédents, fini les longues plages de nappes enveloppantes. Avec Quaristice, Autechre se renouvelle une fois encore, donnant à entendre une musique moins élitiste et plus accessible, quitte à perdre une partie des puristes. Les bribes ethniques en provenance d’Inde et du Moyen Orient, tels que les tablas, percussions, flûtes… viennent enrobées les basses rondes de cet opus en marge de l’univers impitoyable et sans concession que le duo avait développé jusqu’à présent.

 
Quaristice est un opus minimaliste par la simplicité de ses constructions et par la durée des titres qui oscillent entre 2’30 et 4’, à l’opposé de ce qu’ils nous avaient donné à entendre jusqu’à maintenant. Une nouvelle fois Autechre prend à rebrousse poils ses auditeurs trop habitués à attendre d’eux ce qu’ils savent faire et qu’ils n’ont plus besoin de prouver à qui que ce soit.

Autechre délivre un album de Dubstep, n’en déplaise aux amoureux intransigeants du groupe, comme si il était interdit de sombrer dans les méandres de la mode, de s’engouffrer dans le courant qui révolutionne les pistes de danse depuis deux ans de l’autre coté de la Manche. N’oublions pas que Autechre est anglais et qu’ils viennent du dancefloor, que leur univers se meut en fonction de leurs humeurs et de leurs envies, révélant une facette moins connue et tout aussi radicale de par son parti pris.

Oui Quaristice est un énorme album pour qui saura ouvrir grand ses oreilles. Un hommage vibrant aux sound systems qui sévissent en Angleterre depuis trois décennies et à la mixité des genres. Autechre intègre le groove black dans sa musique, poussant les corps à bouger avec leur esprit, brisant une fois pour toutes, l’image élitiste qui leur colle à la peau. L’album le plus accessible sans conteste, mais aussi et surtout, une tuerie d’intelligence qui répond aux exigences de son époque. Vital.

 
Roland Torres pour 90bpm
 
Tracks playlistées :
 
Fol3
PlyPhon
Outh9X
 
Trackilisting :
 
Altibzz
The Plc
IO
Plyphon
Perlence
SonDEremawe
Simmm
Paralel Suns
Steels
Tankakern
Rale
Fol3
fwzE
90101-51-1
bnc Castl
Theswere
WNSN
chenc9
Notwo
Outh9X