Imperial Pressure
La boîte à sortilèges, tourne ici à plein régime, l’assaillant du beat superpose ses pistes jusqu’à l’étourdissement de l’oreille. Texture de guitares crados, cuivres au goût suranné, grésillements des claviers, s’additionnent en une recette peut-être éprouvée.

La diction relativement claire du mc crée néanmoins une tension saine dans le déroulement de l’album. Appuyés de cœurs, les refrains caressent le poil de façon trop proprette. Aucune saleté ne viendra relever ce met copieux de 17 titres, les thèmes abordés n’éluderont pas non plus cet excès de fadeur.   

Blatwords pour 90bpm