Auteur de l’album « Yoyoyo » et du single ravageur « bump », Spank Rock aura marqué les esprits l’année dernière ; spécialement ceux des amateurs de crossover musical où se mêlent hiphop débridé, electro barré et références en tout genre. C’est précisément à ce public que ce nouveau mix s’adresse.

On retrouve tout et n’importe quoi tout au long des 27 titres mixés, de la baile funk avec « Bonde de Role », du gangsta rap made in Miami avec « Rick Ross », de la house sirupeuse signée « Mylo » et tous les tubes Ed Banger, Institubes et consort… Les gars de Spank Rock ont l’air de bien apprécier la musique électronique française puisqu’on dénombre pas moins de 6 productions provenant d’artistes ou de labels français. Les anglais apprécient peut être mais nous on en a un peu marre de croiser « hot chick » ou « dudun dun » dans toutes les compilations surtout que ces morceaux ont plus d’un an. On aurait préféré un peu plus d’originalité dans la sélection avec par exemple un morceau de Data ou un remix de Gero.

En ce qui concerne les points positifs, on peut saluer les quelques blends réalisés lors de certains enchainements et le choix de certains remixes comme celui de Mr Oizo ou de Chicks on Speed. Le mix est très propre mais manque clairement d’audace et de rythme, enchainé « drop the pressure » avec une titre de Yes ( ?!) puis avec Para One peut en effet surprendre…Le style 2ManyDj’s a encore laissé des traces ici.

Cette nouvelle livraison de la série Fabric Live ne restera donc pas dans les annales, ce numéro 33 est un fourre tout musical un peu indigeste où des morceaux que l’on connaît déjà par cœur s’enchainent sans réelle cohérence. On préférera nos vieux Cds de Hollertronix, qui dans un style assez proche offrent une sélection plus inspirée et génère plus d’émotions.