Longtemps annoncé, sur divers labels, mais sans cesse retardé, voici enfin le 1er album de Sa-Ra, un trio de producteurs d'élite héritier de l'esprit des grands pionniers du jazz, de la funk et du hip hop.
Le groupe est composé de Taz Arnold (conseiller artistique de Dr Dre sur "Chronic 2001"), Shafiq Husayn (collaborateur de Prince, Ice-T et Grandmaster DXT, entre autres) et Om'mas qui, chacun à leur manière, sont capable de produire, chanter, rapper, jouer de chaque instrument qu'ils utilisent. Une Dream Team, en quelque sorte…

Nous avons donc à faire aujourd'hui à "The Hollywood Recordings", en prélude au déjà fameux "Black Fuzz", prévu pour la fin de l'année.
Bien que certaines des chansons présentes ici soient déjà sorties par le passé en maxi ou sur les nombreux cd's distribués par le groupe que s'échangent les fans (" Rosebud", "Glorious", "So special", "Fish fillet" avec Pharoahe Monch ou encore "Thrilla " avec J-Dilla), cet album surprend par l'avant-garde qu'il constitue.

Sa-Ra joue avec l'âme des pionniers (Georges Clinton, Sun-Ra, Herbie Hancock, etc…) pour créer la musique du futur, en préservant les meilleurs acquis du passé (les synthétiseurs analogiques, les sampleurs et les vieilles boîtes à rythmes, ainsi que divers instruments acoustiques). Pour leurs aventures palpitantes, ils n'ont pas hésité à convoquer certains des plus brillants acteurs de la scène actuelle : Talib Kweli (sur le déjà classique single "Feel the bass"), Georgia Ann Muldrow et Erykah Badu ("Fly away"), ainsi que  Bilal ("Sweet sour you"), CNN ("Not on our level") et Kurupt ("Lean on me").

Mais ici ("Bitch ") et là ("Glorious"), ils prouvent qu'ils n'ont besoin de personne pour projeter leurs harmonies vocales imaginatives, véritable signature stylistique du groupe, en plein cosmos.
L'album se clôt même sur une version réadaptée de leur classique "Hollywood", rappellant en cette occasion certaines des meilleurs heures de Funkadelic (en référence à "Free your mind " et son flow abondant d'effets acides et déjantés). Gilles Peterson les a présenté à l'Europe il y a de cela quelques années, halluciné par les capacités de ces trois génies à renouveller la musique actuelle en contournant les clichés et les modes. Depuis, nos trois compères ont fait succomber à leur charme musical collectif Dr Dre, Common, Kanye West, ?uestlove, Madlib par le biais de cette musique hors du temps.

Cet album est tout simplement intemporel. Dans trente ans, nous en parlerons sûrement encore comme nous parlons aujourd'hui de la pureté des meilleurs enregistrements de Roy Ayers, Miles Davis ou Sly Stone, qui alors créaient des brèches eux-même vers la musique du futur…
 
Meïko pour 90bpm.com