Who needs action when you got words ? Qui a besoin d'action quand tu as les mots ? Telle est le nom du premier album de Plan B, alias Ben Drew.

Ce gaillard, originaire de la banlieue Est de Londres, se fait connaître du public en arrivant 4ème au BBC's "Sound of 2006" competition. Il entre ensuite chez le label 679 Recordings – qui accueille d'ailleurs The Streets et Kano – où il signe son premier album.

Souvent comparé à Mike Skinner ou bien qualifié d'Eminem britannique, Plan B a néanmoins son style à lui. Très inspiré par l'univers glauque des quartiers difficiles dont il connait assez bien les secrets, ce talenteux MC et producteur n'hésite  pas à meler à ces lyrics sombres et cruels des instrus placides et posées. Ce parfait mélange entre un beat hip hop et une guitare acoustique que l'on retrouve dans la plupart de ces morceaux donne à sa musique une force toute particulière. Les lyrics sont quant à eux percutants mais surtout bouleversants et reflétent la déprime quotidienne de son environnement.

Dès la première écoute, au moment où commence le premier morceau "Kidz", on plonge directement dans le monde de Plan B. Ce titre d'ouverture raconte l'histoire d'un gamin qui en fracasse un autre, qui pille l'argent des plus faibles, qui aime violer les vierges. S'en suivent divers morceaux, tous aussi édifiants que le premier. Un univers glauque pour résumer.

On aurait pu vous parler de ce titre où il dénonce les vices de sa mère, ou bien l'autre où il raconte le meurtre du petit Daminola Taylor ( cette triste histoire qui avait secoué la Grande Bretagne, il y a maintenant 6 ans), mais ce serait vous gâcher toute la surprise de cet album.  Jetez un oeil sur son site http://www.time4planb.co.uk/main.php, et procurez vous cet album.

P8Z pour 90bpm.com