Originaire de Manchester comme Mark 1 et Virus syndicate dont l’album est sorti sur Planet mu, le leur n’ a en fait pas grand chose de grime ou garage si on enlève le fait que Zed bias et Injekta le co-produisent. Les productions de DT sont assez basiques et sans ambiguîté rap (ainsi "Ego" qui aurait pu être produit par Diplo) même si on retrouve le minimalisme grime et des sonorités électro sur de bons tracks tels que "Get down" ou "No flava" et sa boucle de synthé de l’ espace. Le seul morceau vraiment grime "Switch" divisé en quatre mouvements est d’ailleurs assez raté (on dirait du sous So Solid) mais des tracks comme "Turn it up" ou "Feeling me", moins pompiers que "Memories" et ses envolées au violon, pourraient faire de bons singles de rap. Pour appuyer les beats assez lourds (au propre comme au figuré) de DT, heureusement que les quatre mcs sont au-dessus de la moyenne, alternant flows tranquilles et rapides sur les instrus plus dancefloor avec plus d’ une phase dans leur sac: tous sont au niveau et leur style adapté à la scène.
Espérons quand même qu’en live ils rappent sur autre chose que leurs instrus car sur disque la "dernière sensation grime de Manchester" fait plus du hiphop qui ne révolutionne rien par rapport à East London.

Best Tracks:
-"No Flava"
-"Get Down"
-"Turn it up"