Toujours Ice o lator (Astrobastard/ Anti wack system) aux manettes, waxwanker attitré du crew comme le prouvent l’intro cosmique et les tracks de Nicks et D tirés du Dirty soap EP et Phantazmagorea recommandés aux pousse-party break. Au bout de 3 épisodes on aurait pu penser qu’il y aurait saturation, en plus de la relative pénurie indé de l’année passée (ils trouvent quand même le moyen de placer des tracks tout frais, du Y@kballz, de la deuxième sortie Epitome of fresh mentionnée ci-dessus, du dernier lp de Sonic sum sur Tri eight ou de GM Grimm avec le sublime « Stable » »)