34 titres pour la même note d’espoir que sur le volume 1 et 2, le rap français n’est pas mort, certains villages gaulois comme Bordeaux résistent bien et confirment tout le bien qu’on pense de cette scène depuis la mixtape « Virus » ». On est d’ailleurs content de savoir qu’enfin D’Oz et Grems aka Supermicro sont sur le point de sortir leurs opus solo respectifs