Pour ceux qui seraient restés bloqués sur Rahzel, Biz Markie et Doug E Fresh, l'anglais Killa Kela du Spitkingdom crew (Mc Normski, Mixologists, dj Selektrik & Nick..) symbolise l'avant garde du beatbox. S'il s'est surtout fait remarqué (notamment par le Rocksteady dont il est devenu membre) lors de lives spectaculaires, "The permanent marker"" s'inscrit dans une approche du ""multivocalism"" nettement différente par l' utilisation du séquenceur et du multipistes."

Killa Kela / The permanent marker

Killa Kela s’ adapte avec succès aux différentes influences électro, pop, hiphop et orientales. La performance rythmique n’est pas à remettre en question, d’autant plus qu’ il varie structure et tempo au gré de l’ évolution des instrus. L’ exploit est ainsi réalisé sur « Crop circles » » en doublant et ralentissant à sa guise les bpms suivant l’ approche polyrythmique propre à la drum n bass. Se considérant comme «  »multivocalist » »