L’occasion est donnée aux néophytes de découvrir quelques anciens singles du label comme le classique "2004" d’Obscure Disorder & Non Phixion et "Like that chall" beat bonus du maxi ‘Felonius funk’ (Beat Junkies & Q-Bert remixés par A-Trak – DMC 97, 2x ITF advancement, Vestax 99, DMC team 2000 world champ – en fin de mixe) sur lequel se pose le old timer D-Shade de Shades of culture; ou Troy Dunnit (l’épique "Mindblowin" produit par Simahlak et Dave One) et l’inédit "Snakes" de Dj Serious qui eux rentrent dans la tonalité globalement chaude et jazzy de la compilation.

Limité au catalogue Audio research, Aristh s’en sort plutôt bien se permettant de faire fondre des morceaux aussi distincts que le trash "Cult leader" d’Ill Bill et le smooth "The grill" d’O.D. pour un mixe quasiment impeccable et relativement homogène. Doté d’ un feeling animal, l’ unique triple champion DMC (+ 2x DMC team/Allies/Perverted Allies, ITF scratch 98, ITF team 99 world champ.. entre autres) se fend de sessions de pass pass (il a de toute façon déjà fait ses preuves en matière de beat juggling) sur "Popped" (du "Dim sum" lp) et autre routines parfaitement réalisées sur Lyrically exposed en intro. Une très bonne compilation et une bonne carte de visite pour le label canadien en attendant la sortie du premier album d’Obscure Disorder et du second Bully Breaks.