Cependant à première vue, tout porte à croire que cet album sera différent de People kill the person : il possède son propre « concept » où les titres portent des noms et prénoms (regardez le tracklisting), cette fois-ci on ne retrouve aucun autre Mcee et la production est assurée en totalité par Deeskee ce qui est de bonne augure après un sublime « Blacklight sessions » ». Et pourtant