L’ intérêt de la tape co-réalisée par Mezo ne réside pas vraiment dans la prospective gouffrique (bien que certaines perles de GIT ou d’Alexander dark Band soient probablement inconnues des néophytes) mais plutôt dans un ecclectisme évident qui rendra compte du caractère éternel de l’ oeuvre dans sa postérité. Preuve en est la présence des hits intersidéraux écumés par les spéléologues avertis que sont « What am I? » » d’ Anti Pop Consortium