Nouvel album (collectif ou solo), nouvelle contreverse, nouvelle déception, tel est le cercle vicieux dans lequel s'est enfermé le Wu-Tang Clan depuis 1997 à de rares exceptions prés, victime de sa légende, pris entre le feu des fans d'un seul album ("36 Chambers"") qui ne comprennent pas le sens du mot évolution et celui des éternels satisfaits qui disent amen à chaque produit estampillés Wu

Wu-Tang / Iron Flag

encourageant ainsi une sortie régulière de disques plus ou moins baclés.C’est donc dans un climat de déception prévisionnelle qu’est sorti Iron Flag