[NEWS] « THE MISEDUCATION OF LAURYN HILL » SACRÉ DISQUE DE DIAMANT

 

CE 16 FÉVRIER 2021 MARQUERA LA CONSÉCRATION DES FUGEES AU GLOBAL MAIS LAURYN HILL SE PLACE QUAND MÊME UN CRAN AU DESSUS.

 

Le week-end dernier (13 février), le 2ème et dernier album des Fugees « The Score » a fêté ses 25 ans d’existence. Et c’est presque jour pour jour que ce disque, considéré comme l’un des meilleurs de l’histoire du rap, est devenu disque de platine au même titre que certains de ses singles que sont « Ready Or Not », « Fu-Gee-La » et « Killing Me Softly With His Song ». Et comble du hasard, apparait aussi dans ce nouveau palmarès publié par la RIAA (Recording Industry Association of America), l’album « The Miseducation Of Lauryn Hill » d’un de ses membres : Lauryn Hill. Sauf que l’opus est certifié disque de diamant.

La différence ? 9 millions d’exemplaires physiques vendus. Vous avez bien lu, le seul album solo de la chanteuse et rappeuse vient d’atteindre 10 000 000 de ventes unitaires en 23 ans d’existence. Ce qui est d’autant plus formidable que le streaming domine depuis des années.

C’est que « The Miseducation Of Lauryn Hill » est un album à part. La preuve, le magazine Rolling Stone a récemment revalorisé l’opus dans le top 10 des albums de tous les temps. Ce qui avait permis à Lauryn Hill de prendre la parole et d’expliquer pourquoi elle ne lui a jamais donné de suite.

Nous sommes les premiers à regretter ces frasques de diva comme ses retards légendaires à ses concerts ou les les témoignages à charge des gens qui ont pu collaborer avec elle. On ne parle pas de son mécanisme de défense qui tourne souvent à la paranoïa en accusant les autres de ne pas comprendre son niveau d’exigence. Mais on reconnait volontiers que la préparation de « The Miseducation Of Lauryn Hill » s’est déroulée dans des conditions difficiles pour elle entre la séparation avec les Fugees, sa relation cachée avec Rohan Marley, le secret autour de sa grossesse, la pression de toute part ou encore son syndrome de la page blanche à l’époque, sont autant d’embuches qu’elle a dû surmonter. L’album est le résultat de toute cette période et c’est pour cela qu’il est unique et qu’il n’aura aucun équivalent.

Diva ou pas, on ne lui retirera jamais le fait d’avoir marqué l’histoire du rap en influençant bon nombre d’artistes dont énormément de femmes. Elle rejoint d’ailleurs un cercle très fermé composé de Michael Jackson (« Thriller »), Adele (« 21 »), Britney Spears (« Baby One More Time »), Eminem (« The Marshall Mathers LP ») et 2Pac (« All Eyez On Me »).

On n’ira juste plus à ses concerts car on ne veut plus attendre des plombes.