DERRIÈRE LE SON DES PLUS GRANDS ALBUMS DE MICHAEL JACKSON, IL ÉTAIT CONSIDÉRÉ COMME LE « GOAT » DES STUDIOS.

On ne cessera jamais de le dire mais sans le travail d’enregistrement, de mixage et de mastering, un album ne sonnera jamais bien, même s’il est bien interprété. A l’image de Tommy Uzzo, connu dans le hip hop, les ingénieurs son sont les orfèvres de l’ombre de vos albums préférés. Et Bruce Swedien, qui vient de disparaitre à l’âge de 86 ans, en été surement le plus célèbre.

L’histoire retiendra qu’il fut appeler par Quincy Jones pour s’occuper entièrement des albums « Off The Wall », « Thriller », « Bad » et « Dangerous » (même sans Quincy) de Michael Jackson, rien que ça. Quincy Jones l’avait recruté suite à leur collaboration sur la bande originale du film « The Wiz » en 1978 (avec Jackson et Diana Ross dans les rôles principaux). Swedien continuera pas la suite à intervenir ponctuellement sur les opus suivants du « King of Pop ». Pour l’anecdote, il fit construire la plus grande table de mixage jamais utilisée pour travailler sur l’album « HIStory » de 1995. Le travail qui en découla sera d’ailleurs considéré comme le meilleur de tous les temps en matière de mixage.

Ingénieur précoce, il avait avant cela travaillé chez Universal dès l’âge de 21 ans et avait commencé à bosser pour de grands noms du jazz. Tout au long de ses 55 ans de carrière, on aura pu voir son nom sur les œuvres de George Benson, Frankie Valli & The Four Seasons, The Chi-Lites, Rufus & Chaka Khan, Roberta Flack, Diana Ross, Sergio Mendes & Brasil’ 66, Nils Landgreen (connu récemment pour la BO de « Black Panther »), Paul McCartney, Mick Jagger, LL Cool J, Dimitri From Paris, Jennifer Lopez et on en passe (il y avait aussi dans le lot David Hasselhoff…).

5 Grammy Awards remportés, cela force le respect mais à la vue de son immense parcours, ce n’est juste pas assez.

RIP Monsieur Swedien.

Première fois où Swedien a été crédité sur une chanson