IL NE FAISAIT PLUS PARTIE DE KRAFTWERK DEPUIS LONGTEMPS MAIS SON NOM RESTERA INDISSOCIABLE DU GROUPE.

 

 

Contrairement à certains, on ne va pas se lancer dans des grandes tirades du genre « le groupe qui est à l’origine du hip hop », « le hip hop leur doit tout » ou encore « le groupe le plus samplé du hip hop ». Tout est évidemment inexact. Kraftwerk est un groupe pionnier de la musique électronique qu’on laisse aux vrais amateurs du genre. Les mecs du rap sont quand même beaucoup plus rares à avoir parcouru toute la discographie du groupe allemand. Discographie qui a vraiment influencé les scènes techno house des années 80 et 90.

Par contre, on sait que leur son a inspiré le « Planet Rock » de Afrika Bambaataa & Soulsonic Force (« Trans-Europe Express » et « Numbers »), le « Egypt Egypt » de The Egyptian Lover, le « What Does Your Soul Look Like Part. 4 » de DJ Shadow (« Numbers ») ou encore le « Dick Almighty » de 2 Live Crew (« The Man Machine »). Il y en a bien d’autres dans le rap mais Kraftwerk a été également repris par tous les styles de musique.

On ne pouvait pas commencer cet article sans parler de ce groupe que Florian Schneider avait fondé aux cotés de Ralph Hütter en 1969, juste avant que le duo aient crée le studio Kling Klang Studio à Düsseldorf en RFA (à l’ouest du mur de Berlin). Pendant des années, Schneider et Hütter incarnaient Kraftwerk et avaient collaboré avec plusieurs musiciens au sein de la formation. C’est à partir de leur 4ème album « Autobahn » en 1974 qu’ils connaitront le succès. Et en matière de musique électronique, c’est la constante évolution de la technologie qui leur a permis d’évoluer, d’expérimenter et de continuer leur carrière jusqu’à maintenant. Parti d’une formation classique, Schneider étudia la musicologie. Les instruments qu’il utilisait étaient multiples. Féru de technologie, il inventa même une flute électronique et se mit très vite à triturer les synthétiseurs ainsi que le vocodeur.

Le musicien avait quitté Kraftwerk depuis 2009 mais restera dans nos cœurs comme le co-fondateur du groupe et un sacré architecte et visionnaire de la musique. Il venait de fêter ses 73 ans début avril et sa mort, causée par un cancer foudroyant, remontrait à une semaine.

Qu’il repose en paix.