TOUTE LA JOURNÉE DE CE VENDREDI, LES REVENUS DE BANDCAMP SERONT LAISSÉS AUX ARTISTES. ET CE SERA ÉGALEMENT SERA LE CAS LE 5 JUIN ET LE 3 JUILLET.

 

 

On a peut-être fait le plus dur en matière de confinement mais le Covid-19 est toujours d’actualité. Et il le sera encore un bon bout de temps concernant le monde de la culture, à commencer par celui de la musique. D’un coté, les artistes qui ne pourront pas se produire de si tôt, de l’autre les artistes indépendants qui, en temps normal, survivent déjà en proposant leurs créations en ligne comme sur Bandcamp.

Le 20 mars dernier, le magasin de musique en ligne avait renoncé à ses revenus durant un jour (en temps normal : 15% sur les ventes réalisées sur le site + les frais de paiement bancaire) de minuit à minuit, heure californienne. Et bien il réitère aujourd’hui vendredi 1er mai et instaure ce rendez-vous appelé « Bandcamp Friday » pour les 5 juin et 3 juillet prochain, soit les premiers vendredis du mois le temps du confinement présagé. 100% des recettes issues des ventes seront laissés aux artistes. Cette mesure n’inclue ni les abonnements, ni les précommandes de vinyles.

Si vous souhaitez faire des emplettes, privilégiez donc la tranche horaire de 8h01 ce vendredi 1er mai jusqu’à demain matin 8h00, heure française.

 

Toutes les infos sur le site de Bandcamp.

 

MISE À JOUR DU 4 MAI 2020 :

Selon Bandcamp, les achats du 1er mai à travers le monde se sont élevés à 7,1 millions de dollars pour 800 000 actes d’achat. La plateforme a donc fait mieux que le 20 mars dernier avec 4,3 millions de dollars avec un peu moins d’actes d’achat. Une performance qui on l’espère a profité aux artistes les plus en difficulté.