DÉJÀ TRÈS APPRÉCIÉE, LA PLATEFORME ANGLAISE VIENT DE FRAPPER FORT DANS LA GUERRE DU STREAMING.

 

 

Vous l’aurez remarqué, le confinement a précipité l’usage du live stream à travers le monde par les artistes désirant garder le contact avec leurs publics. Plus globalement, autant chez les pros que chez les particuliers, l’usage a explosé en quelques semaines. Les plateformes existantes comme Youtube, Facebook Live ou Instagram sont sollicitées naturellement. Dans un élan de réaction à la crise sanitaire que nous traversons, les DJs se lâchent et balancent des heures et des heures de musique quotidiennement. Ce qui a vite généré des problèmes de droits d’auteur qui ont eu pour conséquence la mise en sourdine des publications.

Les plateformes audio y sont aussi confrontées et Mixcloud vient de précipiter la mise à disposition de sa version de live stream : Mixcloud Live. La firme anglaise a affirmé qu’il n’y avait pas de meilleur moment pour améliorer l’expérience de ses utilisateurs en leur permettant de diffuser en vidéo leur stream. La version est encore en bêta et peut encore comporter quelques bugs. Le principal avantage est que nous ne devrions pas subir les mêmes aléas de droits d’auteur puisque la plateforme est, elle, sous licence radio. De ce fait, elle verse des frais de licence aux sociétés de redevances concernées qui collectent de l’argent au nom de leurs artistes. Autre avantage, et pas des moindre, la compatibilité avec les outils de gestion de streaming vidéo comme OBS, Ecamm Live ou encore Wirecast.

Mixcloud Live est accessible via un abonnement pro et il vous en coutera 11€ par mois. Vous aurez tout de même droit à un essai gratuit de 90 jours.

C’est la deuxième mesure en rebond à la crise sanitaire après la décision de reverser les revenus du service Mixcloud Select depuis fin mars.